RECHERCHE, DÉVELOPPEMENT ET INNOVATION

Une région à très fort potentiel de recherche
et d’innovation


Territoire européen insulaire et tropical, La Réunion dispose d’atouts géostratégiques et de moyens matériels, humains et financiers significatifs créant un environnement propice au développement d’activités de Recherche, de Développement et d’Innovation.

La recherche, le développement et l'innovation en quelques chiffres

Source : S3 – la Stratégie de Spécialisation Intelligente

Un environnement naturel incomparable
source de recherche et de développement


Une exceptionnelle dynamique des phénomènes telluriques et hydrométéorologiques : opportunité pour la recherche et l’observation des espaces de la Zone Océan Indien

 

Une position géographique qui lui confère des atouts importants pour l’étude de l’adaptation du vivant en milieu intertropical Un caractère insulaire qui impose une gestion durable exemplaire en matière d’énergie, d’alimentation, de déchets, etc.

DES POLITIQUES ENGAGÉES

La stratégie de spécialisation intelligente (S3)


Pour sortir de la crise, l’Union Européenne souhaite révéler le potentiel de croissance de ses territoires. Ainsi, l’accès aux fonds structurels est désormais conditionné à l’écriture d’un « programme de transformation économique » : la S3. Celle-ci repose sur trois principes :

  • La concentration des ressources locales sur un nombre limité de priorités, d’activités et de secteurs technologiques, qui disposent d’une masse critique ou d’un avantage compétitif.
  • La différentiation : passer d’une logique d’imitation à la constitution d’une offre singulière, fondée sur les spécificités locales.
  • L’intégration : renforcer l’ouverture de l’économie aux échanges mondiaux et sa capacité d’exportation.

Durant près de 15 mois, des ateliers participatifs réunissant des acteurs économiques, scientifiques et institutionnels ont posé une ambition partagée : faire de la réponse aux enjeux actuels et futurs auxquels est confrontée La Réunion, un levier de développement de produits et de solutions exportables, générateurs de prospérité et d’emplois. Trois priorités ont été retenues :

  • La bioéconomie tropicale
  • L’e-co-tourisme expérentiel
  • L’agilité territoriale

UNE DESTINATION DE 1ER CHOIX
pour vos activités de RDI


En menant vos activités de R&D à La Réunion, vous bénéficierez des meilleurs moyens humains, matériels et financiers tout au long de votre projet. Vous pourrez tester ou confronter vos innovations à un marché local développé : un véritable tremplin pour le marché européen et international.

L’EXCELLENCE EUROPÉENNE
au cœur de l’océan Indien


Des centres et instituts
de recherche français


Outre son Université à vocation régionale (ZOI), La Réunion accueille sur son territoire, des grands centres et instituts français de recherche : le CIRAD (Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement), l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement), l’IFREMER (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la MER) et le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières).

D’autres organismes sont présents par association avec des laboratoires locaux : l’Inserm (l’Institut national de la santé et de la recherche médicale) et son Centre d’Investigation Clinique Epidémiologie Clinique, le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), l’IPGP (Institut de Physique du Globe de Paris), Météo-France…

Des équipements
de recherche de pointe


La Réunion compte des grandes infrastructures de recherche, dont notamment :

L’OBSERVATOIRE DE PHYSIQUE DE L’ATMOSPHÈRE DU MAÏDO À 2 200 MÈTRES D’ALTITUDE

Equipements : un espace laboratoire de 700 m² (mesures chimiques, mesures des paramètres physiques), un espace pour recueillir des expériences extérieures, 3 lidars (télescopes laser dont un de 5 mètres de haut), photomètres solaires, des spectromètres, des radiosondes, des radars profileurs, etc.

Contribution aux Systèmes d’Observation et d’Expérimentation, sur le long terme, pour la Recherche en Environnement (SOERE).

LE SEAS-OI (Surveillance de l’Environnement Assistée par Satellite dans l’Océan Indien) Le SEAS-OI est un pôle d’excellence en télédétection spatiale haute résolution pour la gestion des territoires du sud-ouest de l’océan Indien.

LA PLATE-FORME BIOTECHNOLOGIQUE : CYCLOTRON RÉUNION OCÉAN INDIEN (CYROI) Le CYROI est une plate-forme technologique dans le domaine des biosciences : maladies infectieuses émergentes, maladies métaboliques (diabète, obésité, hypertension…), valorisation de la biodiversité terrestre et marine. S’étalant sur 4 500 m2, elle est dotée d’un Cyclotron qui permet la production de médicaments pharmaceutiques. Elle accueille des chercheurs, offre des prestations de services et héberge des start-ups en biotechnologie.

LA PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE : PÔLE DE PROTECTION DES PLANTES (3P) Cette plate-forme gérée par le CIRAD est spécialisée en recherche et expérimentation végétale. Le 3P intervient dans les domaines suivants : santé des végétaux, pathologie et génétique moléculaire, écologie, ressources biologiques, formation et accueil de start-ups.

L'animation de ce site est cofinancée par l'Union Européenne. L'Europe s'engage à La Réunion avec le FEDER
(Fonds Européen de Développement Régional)
Copyright 2017 Nexa. Tous droits réservés | Mentions légales